Bivouacs

Comme tous les soirs nous avons le choix, parmi des paysages de rêve.

 

1

 

 

25

 

Journée relâche dans la ville de Tata.

2

 

 

3

 

 

4

 

 

5

 

 

6

 

 

Repas de midi en surplombant un oued.

7

 

 

7A

 

 

8

 

 

9

 

 

10

 

 

Notre prochain but, le désert de Tazzarine, passage obligé par Zagora.

Nous nous arrêtons un long moment par plaisir chez Ali N’Assir, garagiste emblématique de la ville, et lieu de rendez-vous de tous les baroudeurs. Les rencontres sont sympathiques.

 20180226_105747

 

 

20

 

 

21

 

 

11

 

 

12

 

 

Première piste du désert de Tazzarine .

Depuis que l’asphalte recouvre les anciennes pistes principales, les secondaires qui sont notre terrain de jeux de prédilection, ne sont plus entretenues. Sur le sommet d’un col, nous devons à nouveau rebrousser chemin.

 23

 

 

24

 

 

Ecole rurale Afrou Aït Saadane. Clairette donne ses dernières fournitures scolaires, cartables et Bics.

 

30

 

 

31

 

 

32

 

Ville de Tazzarine

41

 

 

42

 

 

43

 

 

Nous nous arrêtons au camp Serdrar pour saluer Youffef notre guide et notre hôte, lors de notre marche dans le désert  en octobre 2011. A revoir dans les archives du blog.

Le camp c'est agrandi, et beaucoup de camping-cars ont pris possession des lieux.

33

 

 

34a

 

 

35

 

 

Au nord du camps, un site extraordinaire sur des milliers de m², le sol rocheux est couvert de fossiles du même coquillage.

Des Orthoceras, de l’Ere Primaire (-542 millions d’années)

Nous terminons la journée à la recherche de pièces exceptionnelles, et bivouaquons sur place.

Nous repartons le lendemain chargé de quelques kgs de plus.

36

 

 

37

 

 

38

 

Cette petite plante qui couvre le sol par plaques, ratatinée et refermée sur elle même, s’ouvre et s’épanouit à la période des pluies.

39

 

 

40

 

 

Une belle piste de 25 kms nous mène aux gravures rupestres de Aït Ouaazik.

50

 

 

49

 

 

46

 

 

45

 

 

45a

 

 

45b

 

 

47

 

Au Sud Est de Tazzarine, l’une des plus belles pistes que nous avons emprunté au Maroc.

de Aït Ouaazik à Zagora, 80 kms parfois technique avec des paysages magnifiques.

Voir un extrait sur:

https://youtu.be/O3KPFbV5zqg.

 

 Après cette piste, le repos est le bienvenu.

51

 

Retour à Zagora

Aujourd'hui 26 février notre lily à une année de plus. Bon anniversaire !

 

 

La suite au prochain épisode.

 

 

.